Je cotise

Actus

Fantastiques ENSIC - Saison 1, Episode 3

David Fichet promo 2006

Image

Le baroudeur manager

Suivre David pour l’interviewer n’a pas été simple, il nous aura fallu pas moins de 2 mois pour parvenir à se joindre une première fois entre l’Afrique et l’Amérique du sud, mais cela en valait la peine.

 

Après une scolarité originale à l’ENSIC, entrecoupée par un semestre universitaire en Ecosse suivi d’une micro-thèse en modélisation numérique au LRGP pour Decathlon, son stage de fin d'étude en 2006 à la raffinerie Total de Dunkerque le décide à s’orienter vers l’industrie pétrolière et à compléter son parcours à l’ENSPM (aujourd’hui IFP-SCHOOL). Il effectue son alternance dans le sud de la France, à la raffinerie Shell de Berre-L’Etang où il restera 2,5 ans. 

 

Du procédé au management

 

En tant qu’ingénieur procédé il réalisera différents projets, tests-runs et plan de fiabilisation autour des unités FCC, Amines et Claus (les souvenirs des cours vous reviennent ?). ll sera ensuite responsable procédé sur le projet d’une nouvelle unité de traitement de gaz acides pour diminuer les émissions de SO2 (SCOT). En étroite collaboration avec un futur chef de quart détaché, cette riche et complète expérience projet lui donne l’envie de rejoindre assez tôt la production.

 David traversera l’étang de Berre pour rejoindre la raffinerie de Lavéra (aujourd’hui Petroineos) afin d’occuper le poste d'ingénieur fabrication et prendre en charge le complexe d’extraction des aromatiques avec la production de Benzène. L’exploitation des unités est un métier polyvalent où se côtoient quotidiennement les aspects sécurité, environnement, qualité, et bien sûr l’optimisation de la production et des énergies. Les astreintes sur toute la raffinerie et les remplacements sur d’autres ateliers lui permettent d’approfondir sa connaissance globale du schéma de raffinage. Il aura la chance de terminer ces 4 ans à Lavéra en étant leader exploitation sur l’arrêt quinquenal de ses ateliers où il sera détaché 8 mois.

 

“ Les grands arrêts de maintenance sont toujours une aventure humaine extraordinaire. ” 

 

Toujours en quête de challenges et de découvertes, David décide ensuite de s’installer en région lyonnaise où il découvrira un nouveau métier chez Adisseo : responsable maintenance. Il s’occupera également de la coordination générale des grands arrêts du site comme bras droit du directeur d'arrêt (logistique, organisation, planification, budget…).

Il se sentira assez rapidement à l’aise sur le plan technique (quand on a fait l’ENSIC, on est génie chimique mais pas que !) mais le reste a été un véritable apprentissage : gestion budgétaire OPEX/CAPEX, administration des contrats, appels d’offre, planification travaux, et surtout management de son équipe de 10 personnes.

 

“ Même si on peut avoir ou non une appétence pour le management, cela reste un métier qui s’apprend par l’expérience et la remise en question perpétuelle. J’ai eu des difficultés au début mais elles ont entraîné progressivement une véritable transformation avec une forte volonté d’approfondir ma compréhension du fonctionnement de chacun, dans l’individuel et le collectif mais en commençant déjà... par soi-même ! ”

 

Malgré cet enrichissement à la maintenance pendant 3 ans, le procédé et le réglage des installations chimiques dans les meilleures conditions HSE et économiques resteront son secteur de prédilection. David prendra ensuite un poste de manager des opérations toujours chez ADISSEO où il supervisera un service de 60 personnes avec plusieurs ateliers de production. A partir du propylène, en passant par l’acroléine, il produisait de l’AMTP (Aldéhyde méthylthiopionique, qui peut la dessiner sans fautes ?) qui est un intermédiaire de la fabrication de la méthionine de synthèse.

 

“ Dans ce type de poste, on est un peu un chef d’orchestre au cœur de nombreux différents métiers. C’était un poste très prenant, parfois fatiguant, où il faut être disponible 7j/7 ; mais c’était un métier passionnant pour un ingénieur procédé quand on ne veut pas choisir entre la gestion de la technique ou de l’humain ! Cette expérience d’encadrement d’équipes postés dans un environnement assez changeant m’a beaucoup appris particulièrement sur ma posture et l’impact de la qualité de ma communication qui est un point primordial ici. ”

 

De nouveaux horizons

 

Impliqué également dans le dialogue social de son entreprise comme délégué syndical et avec une vie sociale très active où David pratique le théâtre d'improvisation et une danse de couple en compétition avec de nombreux we à l’étranger, le besoin de prendre un peu de recul sur toutes ces riches expériences l'amène finalement à franchir le pas pour reprendre un peu la main sur le temps : il décidera après 13 ans de vie professionelle de quitter son travail pour partir pendant plus d’un an en tour du monde avec son amie !

Ils visiteront le Sri Lanka, le Myanmar, le nord Laos/nord Vietnam, la Malaisie avec Bornéo et les Philippines.

 

“ L’asie du sud-est c’est un croisement culturel varié où beaucoup de religions différentes sont présentes et s'entremêlent. Coup de coeur : Sri-Lanka! ”

 

Plus rare, ils tenteront ensuite l’aventure Africaine en sac à dos en passant par Madagascar, l’Ouganda, le Rwanda et la Tanzanie. Ce parcours sera marqué par des rencontres profondes et un vrai lien à la nature et à sa faune. De leur périple en Amérique du Sud avec la descente de toute la Patagonie jusqu’à Ushuaia, vous êtes invités à parcourir les photos sur Instagram et Facebook qui sont à couper le souffle. On imagine sans peine le bonheur qu’ils ont dû éprouver. Attention, une forte envie de voyager risque de s’emparer de vous !!

White Winter Photo Collage

Un des plus beaux accomplissements du voyage se trouvera en Ouganda avec la naissance d’un projet humanitaire et environnemental qui continue de se développer aujourd’hui.

 

“ On ne peut pas voyager autour du monde sans prendre un niveau supplémentaire de conscience environnementale et d’empathie pour toutes les populations qui peuplent notre belle planète. En voyage on a aussi le temps de beaucoup lire et de porter un regard tout autre sur beaucoup de sujets qui ont crés le monde d'aujourd'hui (colonisation, religion, économie, géopolitique…). On se rend aussi compte que passer à l’action n’est jamais difficile, il faut juste se lancer dans une direction qui fait sens et corriger le tir dès que nécessaire ! ” 

 

C’est donc ainsi qu’après avoir fait un peu de volontariat dans des projets de reforestations à Bornéo et à Madagascar, la rencontre avec une école primaire très rurale et son équipe pédagogique fait déclic et ils décident de combiner accès à l’éducation et environnement dans un même projet : développer une grande pépinière dans l’école ! Au départ partis pour planter 5.000 arbres “pour eux”, c’est bientôt près de 40.000 arbres qui ont été plantés en plus de la réalisation de nombreux projets de développement pour l’école. Et oui, quand on a fait l’ENSIC, lancer un projet solidaire fait aussi parti du champ des possibles. School&trees est en pleine croissance alors visitez le site School & Trees et/ou sur Facebook pour les suivre.

Green Nature Photo Book Collage 1

 

L'industrie chimique 4.0

 

Tout juste de retour de ce voyage début février, David est déjà sur plusieurs fronts pour la suite de sa carrière professionnelle dont le fil rouge semble bien se dessiner autour de l’humain, l’environnement, l’aventure entrepreneuriale, mais toujours l’industrie chimique ! 

 

“ J’ai réalisé pendant ce voyage que l’industrie et le génie des procédés étaient des choses qui me fascinaient toujours autant! Et tout autant que chercher à mieux comprendre l’être humain. Le problème pour notre planète ce n'est pas l'industrie, mais ce que l'on en fait et comment on le fait. Ce modèle est clairement à bout de soufle et la nécessité d’une transition énergétique et sociétale s’impose à nous comme jamais auparavant. Cette exigence du respect des ressources de la terre est de plus en plus prise en compte par les compagnies industrielles et faire évoluer le système vers plus de responsabilités envers notre planète et sa population est clairement un défi auquel nous ingénieurs ENSIC par notre formation et nos expériences pouvons participer très activement dans toutes les entreprises où nous travaillons ou par des initiatives individuelles ! ” 

 

Pour poursuivre son développement managérial, David poursuit plusieurs formations et participe au programme “Coach&Team” : formation sur 18 mois pour approfondir les sujets individu/collectif et organisations afin de devenir un véritable acteur du changement et mettre l’intelligence collective au coeur des entreprises.

Il vient de fonder sa société DFHy CoConsulting pour pouvoir apporter en freelance son expérience industrielle et tout son dynamisme à la transition énergétique et sociétale dans l’industrie chimique.

En parallèle il prospècte. Son souhait premier est de porter un projet entrepreneurial avec un laboratoire autour d’innovations procédés et énergie verte. En relation avec plusieurs SATT (société d'accélération du transfert de technologie), il découvre l’univers de l’innovation et des potentiels à développer. 

Si dans votre laboratoire, vous avez des idées de nouvelles technologies de procédés durables à développer, n'hésitez pas à contacter David (par mail ou au 07.49.13. 34.37) pour partager ensemble, et peut-être qu’une belle aventure commencera ! 

En tout cas gageons que d’ici quelques mois David pourra nous raconter avec son enthousiasme habituel les premiers pas de sa nouvelle entreprise !

 

Le contacter

 David Fichet: david.fichet@gmail.com

07.49.13.34.37